Chr. Elmer

Et cela, Seigneur, suffit !

« Ce qui a existé, c’est cela qui existera ; ce qui s’est fait, c’est cela qui se fera ; rien de nouveau sous le soleil » ( Ecclésiaste 1,9 )

« Ce qui a existé, c’est cela qui existera ; ce qui s’est fait, c’est cela qui se fera ; rien de nouveau sous le soleil » ( Ecclésiaste 1,9 )

En 2022, des gens continueront de naître et de mourir, de se relever et de retomber. La ronde des saisons reprendra. On se lamentera du temps qu’il fait, du virus et de ses incontournables variants, du peu d’argent à la fin du mois, du climat qui se détériore, des conflits qui agitent le monde, des migrants qui déferlent… Le doute persistera. Aura-t-on un enfant ? Gardera-t-on son travail ? En recherche d’emploi, en trouvera-t-on un ? Pourra-t-on entreprendre des études, entrer en apprentissage, se mettre en ménage, se marier, régler ses problèmes familiaux, rester à son domicile ou aller dans un home ? Comment vivra-t-on sa retraite ? Comment affrontera-t-on de nouveaux soucis de santé ? Supportera-t-on la solitude, l’épuisement, la déprime et l’incertitude ? Sera-t-on même encore vivants, à la fin de cette année ?

Décidément, nous avançons, d’aujourd’hui en aujourd’hui, sans savoir de quoi demain sera fait.

Rien de nouveau sous le soleil. Toujours il y aura des jours et des peines ; des nuits et des joies ; des doutes et… l’Espérance ! Car que serait ce début d’année sans elle ?
L’Espérance est notre unique réponse.
Nous ignorons tout, mais nous savons en Qui nous croyons et pour Qui nous comptons. Et cela, Seigneur, suffit.

Christiane Elmer