De g. à dr.: André Criblez, Suzanne Rytz, Christiane Vlaiculescu-Graf et Anita Kobi / Chr. Elmer

Bienne la pauvre

Avec 35% de demandes en plus entre 2014 et 2016, les Cartons du cœur dressent cet amer constat: la pauvreté, à Bienne et dans la région, est en constante augmentation. Une pauvreté la plupart du temps trop bien cachée...

"Aujourd'hui, c'était mon premier jour comme bénévole; l'une des 75 bénévoles oeuvrant aux Cartons du cœur. Avec André, on a livré 18 caisses. Parmi les produits frais, il y avait des asperges. La mère de famille ne savait pas les préparer. Impossible de communiquer car personne ne comprenait la langue de l'autre. Alors j'ai cuisiné ces asperges moi-même, sur place. Lors d'une autre livraison, une dame s'est mise à pleurer en nous voyant arriver. Elle vivait dans une sorte de... dépotoir !" La jeune retraitée Christiane Vlaiculescu-Graf est visiblement bouleversée. Ce premier jour de bénévolat l'a confirmée dans son action: "On est sur terre pour créer du lien et s'entraider."

André Criblez, bénévole depuis deux ans, assure les livraisons. Des étages à gravir, des caisses de victuailles à remettre. "On est entré aujourd'hui dans un logement qui ressemblait à un garage... On découvre des situations de détresse incroyables!" Lors de leurs livraisons, les bénévoles sont cependant vigilants. Comment vivent les personnes qu'ils visitent ? Presque toujours, les frigos sont vides et les lieux dépouillés. "La tenue des 800 fichiers nous assure un certain contrôle et permet d'éviter les abus. Nous ne livrons pas plus de deux colis par année à la même famille" explique Suzanne Rytz, active aux Cartons depuis 17 ans.
Depuis 1993, l'aventure des Cartons du cœur se poursuit donc à Bienne. Toujours plus de pauvres, venus de tous les horizons. "Ici, la précarité reste bien cachée. Il y a toujours plus de gens au social" conclut Anita Kobi, présidente de l'association depuis 2011.

Outre leurs livraisons, les Cartons du cœur continuent de récolter des denrées alimentaires et produits d'hygiène dans les grands centres d'achat de la région. Une manière de sensibiliser la population au phénomène de la pauvreté."

Prochaines récoltes de denrées
Vendredi 6 octobre au Centre Migros de Brügg / Vendredi 3 novembre à la Migros de La Neuveville / Vendredi 8 décembre au Centre Coop derrière la gare

Devenir membre du comité ?
Intéressé(e) ? Ou préféreriez-vous vous occuper de la préparation / livraison des cartons ? Activités et temps négociables selon vos compétences et possibilités. Contacts: Anita Kobi, présidente, tél.:032 341 22 17 www.cartonsducoeur-bielbienne.ch

14 août 2017
créé par Christiane Elmer
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Solidarité