Véronique Cinotti (gauche) et Coralie Schaffter / Chr. Elmer

Bons baisers de La Neuveville

Changement de secrétaire à la cure de Notre-Dame de l'Assomption, à La Neuveville. L'une s'en va et l'autre s'en vient...

Véronique Cinotti, secrétaire depuis cinq ans à la Rue des Mornets 15, est ravie de son expérience. " J'ai rencontré des personnes magnifiques et j'ai vécu une collaboration enrichissante. Je suis heureuse que l'on ait trouvé une personne comme Coralie pour me succéder. Très ouverte, sensible, elle aura certainement beaucoup de joie dans ce poste". Yannick Salomon, assistant pastoral du lieu, membre de l'équipe pastorale de l'UP Bienne-La Neuveville, a remercié la secrétaire partante : " Merci à Véronique pour sa joie de vivre et l'excellent travail effectué durant toutes ces années. Elle en a vu défiler des paroissiens et des ecclésiastiques ! Et il y en a eu des projets, des déceptions et des succès. Bref : toute une vie de paroisse !" A un moment donné, une opportunité dans une autre activité professionnelle s'est présentée et... Véronique l'a saisie. " Elle a senti que c'était la suite de son chemin et a eu la sagesse de suivre cette nouvelle voie qui s'ouvrait à elle ", a repris l'assistant pastoral.

Après un temps de mise au courant, Véronique Cinotti a remis les rênes à celle qui lui succède : Coralie Schaffter, de Neuchâtel. Maman d'une fille de 24 ans et d'un fils de 18 ans, la nouvelle secrétaire se réjouit de cet engagement. " Travailler pour la paroisse catholique me motive. Cela correspond à mes valeurs. Pour moi, un travail doit faire sens", s'exclame, joyeuse, la nouvelle secrétaire. " Je suis vraiment reconnaissante à Véronique de m'avoir accueillie aussi chaleureusement." Polyglotte, riche d'une belle expérience professionnelle, Coralie Schaffter s'est beaucoup engagée dans le bénévolat. Ses tâches dans le cadre du secrétariat de la paroisse seront des plus variées. " Elle arrive dans une paroisse se trouvant dans une dynamique de mise en place d'une Unité pastorale avec Bienne. Ce ne sont pas les défis qui vont manquer et nous sommes ravis de les relever avec elle ", se réjouit Yannick Salomon. " L'enthousiasme et la fibre solidaire de Coralie rendront de nombreux projets possibles. Elle est là depuis peu, mais ses compétences et sa joie de vivre ont déjà conquis ceux qui l'ont rencontrée. "

Propos recueillis par Christiane Elmer

18 novembre 2019
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Activités pastorales