De g. à dr. : Emmanuel Samusure, les abbés François-Xavier Gindrat et Patrick Werth, Yannick Salomon / Chr. Elmer

Deux paroisses, une équipe pastorale et deux curés !

 Au 1er août 2019, après 14 ans de ministère à 100%, l'abbé Patrick Werth, curé-modérateur actuel, commencera sa retraite à temps partiel.

Je rends grâce à Dieu de m'avoir mis au service de l'Unité pastorale Bienne-La Neuveville ! Je crois avoir donné quelque chose à la communauté. Mais je suis surtout sûr d'avoir beaucoup reçu en retour. La diversité de nos deux paroisses fait tous les jours ma joie. Toute lumière ayant son ombre, il a toujours été clair pour moi que pour continuer mon ministère au sein d'une organisation complexe qui demande beaucoup d'énergie, il faut prendre une retraite partielle au bon moment. Pour moi, ce sera à 62 ans et demi. 25% jusqu'au 1er août 2020, puis 50% jusqu'au 1er août 2022. Après ? On verra.

De grands changements ?
Non ! Cela fait bientôt deux ans que l'équipe pastorale se prépare à ça. Les deux grandes responsabilités ont déjà été remises il y a plus d'une année : la catéchèse à l'abbé François-Xavier et la pastorale des aînés à M. Salomon. Et après les vacances d'été, ce sera M. Samusure qui assurera la fonction d'animateur de l'équipe. De plus, de nombreuses tâches administratives dont je m'occupais -parce qu'à mon arrivée les francophones n'avaient pas de secrétariat propre- sont maintenant entre les mains de Mme Hugentobler. J'aurai enfin plus de temps pour être avec les gens. Une équipe pastorale et deux curés !
Si je rends grâce à Dieu d'être au service de l'Unité pastorale Bienne-La Neuveville, je le remercie aussi pour les qualités humaines et techniques de mes collègues, l'abbé François-Xavier ainsi que MM Samusure et Salomon. Car quand on s'entend, le travail est à moitié fait ! Dans cette équipe soudée, les deux prêtres exercent ensemble la responsabilité de curé. L'abbé François-Xavier et moi sommes les deux curés in solidum (solidaires). Dans le cas où plusieurs prêtres exercent conjointement la fonction curiale, le droit canon exige qu'un soit nommé curé-modérateur. L'abbé Nicolas l'a été avant moi et je le serai jusqu'au 31 juillet.

En préparant ma retraite partielle, j'ai proposé au vicaire épiscopal que l'abbé François-Xavier reprenne cette fonction. Cela signifie qu'au 1er août, nous serons toujours ensemble curés in solidum, mais ce sera lui le curé-modérateur. Je m'en réjouis et l'en félicite. Même si personne ne sait exactement ce que c'est ! Peut-être faut-il avoir des problèmes graves au sein d'une équipe pour l'apprendre vraiment. Mais la nôtre n'est pas intéressée à le savoir car elle a à cœur de garder un sain équilibre. Pour la plus grande gloire de Dieu et le salut de la communauté ! C'est la raison pour laquelle je souhaite à mes collègues, à nos collaborateurs et collaboratrices, aux membres des paroisses de Bienne et La Neuveville ainsi qu'à leurs autorités une continuation de confiance et de solidarité.

Abbé Patrick Werth

 

 

3 juin 2019
créé par Abbé Patrick Werth
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Activités pastorales