Photos dans l'angelus

 "C'est la raison pour laquelle j'ai demandé à la rédactrice francophone de l'angelus, Mme Christiane Elmer, de bien vouloir repenser l'équilibre entre le texte et son illustration. Sans aller jusqu'à imiter la Mission Catholique Italienne qui a fait le choix radical de n'avoir pratiquement que des photos", explique l'abbé Patrick Werth. Sur le plan pratique, les photos sont soit prises par Mme Elmer, soit par quelqu'un à qui elle demande. Nous réduisons au minimum les occasions où les participants aux liturgies peuvent prendre eux-mêmes des photos (par exemple un seul photographe par famille lors d'un Baptême).
Quand une messe est fortement axée sur un groupe précis (les mariés jubilaires, les Premiers communiants, les Confirmands, ...), nous faisons ouvertement des photos des personnes. C'est exactement ce que fait tout photographe de presse. Pour les autres célébrations que nous voulons " illustrer " (et pas seulement décrire dans un texte), nous procéderons à l'avenir avec des angles qui évitent de saisir systématiquement les visages, par exemple en photographiant depuis la tribune. En vous remerciant d'avance de nous aider à " visualiser " la réalité communautaire, en vous souhaitant aussi un approfondissement à travers la lecture des articles, Mme Elmer et moi-même vous souhaitons la joie de l'Esprit de Pentecôte.

Abbé Patrick Werth

PS : Nous en profitons pour vous conseiller d'aller sur notre site internet voir la galerie photos ! http://www.cathberne.ch/organisation/unites-pastorales/communaute-francophone-de-bienne-et-environs/galeries-photos/

Extraits de la Déclaration des devoirs et des droits du journaliste
Le droit à l'information, de même qu'à la libre expression et à la critique est une des libertés fondamentales de tout être humain. Du droit du public à connaître les faits et les opinions découle l'ensemble des devoirs et des droits des journalistes.
Le journaliste tient pour ses devoirs essentiels de ne publier que les informations, documents, images et sons dont l'origine est connue de lui; ne pas supprimer des informations ou des éléments d'information essentiels; ne dénaturer aucun texte, document, image et son, ni l'opinion d'autrui; donner très précisément comme telles les nouvelles non confirmées, signaler les montages photographiques et sonores.
Il ne doit pas utiliser de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des sons, des images ou des documents.
Il doit respecter la dignité humaine et doit éviter toute allusion, par le texte, l'image et le son, à l'appartenance ethnique ou nationale d'une personne, à sa religion, à son sexe ou à l'orientation de ses mœurs sexuelles, ainsi qu'à toute maladie ou handicap d'ordre physique ou mental qui aurait un caractère discriminatoire.
Le journaliste ne doit accepter de directives journalistiques que des seuls responsables désignés de sa rédaction, et pour autant que ces directives ne soient pas contraires à la Déclaration des devoirs et des droits du journaliste.

2 mai 2016