Numa Sutter / Photo: Chr. Elmer

"Je pars à regrets, mais..."

Engagé en janvier 2016 comme co-animateur jeunesse au sein de la Communauté francophone de Bienne et environs, Numa Sutter s'en ira vers d'autres horizons à fin février 2018.

"Ce job m'a énormément plu et m'a beaucoup apporté. Ma foi s'est renforcée. Ce fut une expérience magnifique et je m'en vais le cœur gros..." confie Numa Sutter avec émotion. Mais le jeune homme a dû se rendre à l'évidence: "Mon engagement auprès des jeunes, mon travail de graphiste et mon travail artistique ne me laissaient plus du tout de temps pour moi." Numa rappelle son désir d'être plus actif dans sa foi, d'où son souhait de rejoindre l'Animation jeunesse. "Mais ma foi est bien là et je peux la mettre au service de ma vie. J'ai des rêves, des projets humanitaires et artistiques, de nombreux intérêts, mais, dans tout cela, je veux rester un témoin de la foi".
Mon fil rouge ? "Aimez-vous les uns les autres" car seul l'amour permet de venir à bout de tout. Absolument tout.

Propos recueillis par Christiane Elmer

8 janvier 2018
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Activités pastorales
  • Catéchèse