Bénédiction de l'abbé François-Xavier Gindrat / Chr. Elmer

Fête de l'amour 2021

Cette année, la fête de l'amour réunissant les couples mariés religieusement depuis plusieurs années s'est déroulée le jour de la Saint-Valentin en l'église de Ste-Marie.

Hasard du calendrier ? Oui et non. Depuis plusieurs années, la fête de l'amour est célébrée à Bienne. C'est une messe à laquelle sont invités, outre la communauté, des couples mariés à l'église depuis 5 ans et ses multiples. Mais elle est ouverte à tout couple uni devant Dieu qui souhaiterait se joindre aux couples jubilaires pour rendre grâce.

En ce dimanche 14 février 2021, la fête de l'amour porte particulièrement bien son nom. L'abbé François-Xavier Gindrat a précisé d'emblée à l'assemblée que Valentin, martyrisé en 269, était l'évêque de Terni auquel on attribuait des guérisons. Rien à voir donc avec une histoire de passion amoureuse. Valentin n'était pas Roméo... "Mais, comme les Romains avaient une fête païenne ces jours-là - les Lupercales -, consacrée à l'amour et à la fécondité, il y a eu par la suite une sorte d'amalgame; quand bien même l'Eglise, à l'instigation du pape Gélase 1er, au 5e siècle, a tout fait pour supprimer ce reste de paganisme !".

Amour et compassion
L'abbé a rappelé que l'amour n'est pas uniquement un sentiment ou quelque chose d'intense et de fugace. "C'est un don de Dieu". Un don qui se cultive, s'éprouve, s'inscrit et se fortifie dans la persévérance et la durée. "L'amour du Père, comme on le voit dans les lectures du jour (Mc 1,40-45), se révèle à travers la compassion."
Oui, pas d'amour sans compassion, sans ce souci de l'autre et cette conversion du coeur profond. "Nous voici invités à garder ce regard compatissant de Jésus qui se donne, guérit et pardonne. Et, a conclu l'abbé Gindrat, à nous regarder nous-mêmes avec compassion."

Sept couples félicités
Unis devant Dieu depuis 4, 20, 25, 55 et 60 ans, les sept couples jubilaires ont été bénis par le prêtre, puis applaudis par l'assemblée. Des fleurs et un cierge leur ont été remis. Mais la joie de l'amour ne s'est pas cantonnée à ces seuls couples: l'abbé a ensuite remis des fleurs à d'autres paroissiens, faisant d'autres heureuses et heureux en ce jour de la Saint-Valentin ! Les masques de la pandémie ne sont pas parvenus à cacher des sourires, livrés dans des regards émus.
On ne partage pas l'amour sans en être remués. Et sans se sentir appelés à toujours et encore rendre grâce.

Christiane Elmer

Les photos de la fête de l'amour 2021

 

 

 

 


14 février 2021
créé par Chr. Elmer
  • Jura bernois
  • Actualités