Carlo Acutis

Le geek de Jésus !

Connaissez-vous Carlo Acutis ? Mort à l'âge de 15 ans, en 2006, celui que l'on appelle "le geek de Jésus" sera béatifié le 10 octobre prochain à Assise.

Mettre la technologie au service de sa foi ! Voilà qui n'est pas si courant, surtout auprès des jeunes accros à leurs portables, tablettes, ordinateurs et autres outils informatiques.
Carlo Acutis aurait eu 30 ans l'année prochaine. Mais une maladie l'a emporté. Et sa foi l'a emporté, soyons-en sûrs, vers le Royaume des Cieux. Un jeune qui, malgré sa brève existence, a marqué le monde, lui laissant le témoignage percutant d'un ancrage lumineux dans le Christ. Oui, on peut être  geek et chrétien. Oui, on peut se servir des technologies nouvelles pour chanter sa foi, la transmettre et rejoindre ainsi des contrées éloignées et une multitude de coeurs ardents, en devenir de Dieu.

Notre pape s'émerveille devant cette jeunesse fervente, sincère, engagée, ingénieuse et habile. Le 10 octobre 2020, Carlo Acutis sera béatifié. De quoi réjouir tous les gens de ce monde, internautes ou non, accros ou non à leur panoplie technologique.
Les voies du Seigneur sont impénétrables. Mais elles se fraient un chemin sur les ondes numériques. Alléluia !

Tant de jeunes et tant d'Amour...
Ils sont nombreux, ces enfants, jeunes filles et jeunes gens qui - souvent dès leur plus jeune âge - se sont rangés résolument du côté du Christ. Des militants dans l'Amour, fréquemment confrontés à la maladie, au handicap, à la guerre, la persécution, la douleur sous toutes ses formes. Portant leur souffrance avec courage, lui donnant sens, la percevant comme une invitation à la transcender pour rejoindre la Lumière où tout se révèle.

Non, le temps des saintes et des saints n'est pas révolu! Nos rues, nos rencontres, nos médias recèlent des visages inconnus qui racontent la promesse du Ciel. Mais pourquoi tant de gens, ainsi habités par la foi, sont-ils morts aussi prématurément ? La réponse ne nous appartient pas. Mais il se pourrait qu'ils et elles aient vécu suffisamment pour nous léguer un témoignage vivant, nous pointer du coeur le chemin à suivre, nous inviter, nous aussi, à poursuivre la route dans leur sillage. Les saintes et les saints de ce monde et de l'autre - du même en somme, si l'on y pense - nous rappellent qu'il nous faut nous rattacher à un essentiel qui n'est jamais tout à fait d'ici-bas.

Christiane Elmer

 

 

16 juin 2020
créé par Aleteia
  • Jura bernois
  • Actualités