Les aînés devant la chapelle de Notre-Dame des Marches / Chr. Elmer

Pain et chocolat

51 personnes ont pris part à la sortie des aînés du 11 septembre qui les a menés en Gruyère. Un mercredi doré pour s'en aller en car dans la verte Gruyère ; qui dit mieux ?

Un jour à vivre ailleurs, entre des paroissiennes et paroissiens qui - pour la plupart - se connaissent, en compagnie de l'abbé Nicolas Bessire, de l'aumônier des aînés, François Crevoisier, et de Jean-Rémy, le chauffeur du car.
Un mercredi pour les aînés. Comme quand on était petits et qu'on partait en course. Moins d'exubérance, certes, moins de dispersion. Mais une même joie, recueillie et ravie, de partir ensemble. Les mercredis dorés sont sans âge quand ils emmènent en voyage.
A Broc, l'abbé Nicolas Bessire célèbre la messe en la chapelle Notre-Dame des Marches, encore endimanchée de la fête de la Nativité de la Vierge. Un jour pour se déplacer ensemble, mais aussi à l'intérieur de soi. Pour partager, en plein cœur, le Pain qui sauve. Dans son homélie, l'abbé Nicolas met l'accent sur l'essentiel : " Choisissons ce que nous propose Jésus. Demandons à Marie de poursuivre notre route dans la confiance et la sagesse. "

Au terme de la célébration, le car dépose ses précieux voyageurs au restaurant de l'Hôtel-de-Ville. Là, le mercredi doré se fait gourmand et babillant. Un repas apprécié et des tablées égayées... " J'ai 63 ans. J'ai déjà voulu arrêter mon métier, mais c'est toute ma vie. Les contacts, ce sont mes vitamines" confie Jean-Rémy, le chauffeur du car, en bout de table.
Ici, on éclate de rire. Là, on se passe la corbeille de pain. A côté, Francette explique qu'il est bon de quitter sa solitude, de se sentir motivée. " Ces sorties créent du lien. Et j'aime bien me retrouver parmi des gens de la paroisse ". Son amie Miranda s'enthousiasme : " C'est formidable ! C'est Francette qui m'a dit que je pouvais l'accompagner. On ne connaissait pas Notre-Dame des Marches. Ni Cailler ".
Là-bas, Antonietta fait la causette avec sa voisine : " Dans ces sorties, je me sens comme à la maison. C'est très bien organisé et c'est varié". Dans l'après-midi, le groupe visite la chocolaterie Cailler et ses délices cacaotées...

L'organisateur de la journée, François Crevoisier, se déclare joyeusement " l'irresponsable de la Pastorale des aînés ". On connaît son humour. Et l'amour qu'il sous-tend. " Toutes ces personnes n'ont pas forcément de points communs, à part l'Eglise, mais elles forment néanmoins un groupe. En marche dans leur vie, elles poursuivent leur chemin de foi et cela me rend heureux. "

Photos

18 septembre 2019
créé par Chr. Elmer
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Activités pastorales