Mgr Denis Theurillat / arch. angelus

Pris dans l'engrenage...

Pendant le grand confinement, je réfléchissais, comme tant d'autres, à l'après-confinement. Je pensais que ...

• je prendrais plus de temps pour répondre à mon courrier, à mes e-mails, à mes sms, au téléphone,

• j'aurais plus de temps pour la prière, pour mon travail pastoral, pour l'étude,

• je serais plus disponible pour tous et chacun dans la mission qui m'est confiée,

• j'aurais plus de temps pour rencontrer les miens, mon cercle d'amis et mes connaissances.

Oui, je pensais que j'aurais plus de temps... pour vivre. Aujourd'hui, je me rends compte que je me suis fait des illusions. Je suis à nouveau pris dans l'engrenage ...dans l'engrenage de la vie. Mais cela ne m'étonne pas, car il y a tant de besoins, tant d'attentes, tant de demandes. Comment puis-je faire ?

Parmi l'une ou l'autre réponse que je peux donner, il y en a une, à laquelle je crois. Je crois que si je laisse à Dieu, chaque jour, la première place, il me fera vivre mon quotidien, avec son regard à Lui. Peut-être je n'aurai pas plus de temps pour vivre, mais je vivrai avec Lui autrement. Si vous faites la même expérience que moi, permettez-moi de vous dire :
"Laissez à Dieu toujours la première place". Alors vous vivrez.

Bel automne !

+ Denis Theurillat

10 septembre 2020
créé par Denis Theurillat, évêque auxiliaire
  • Jura bernois
  • Actualités