Un coin de ciel…PORTER DU FRUIT

Début mai… Nous voici au 5e dimanche de Pâques. Enracinés dans l’amour et les commandements du Seigneur, nous nous affermissons et portons du fruit.

La foi nous rend solides. Elle nous donne le courage de témoigner et d’avancer sans peur. L’Amour nous ôte toute crainte et nous confirme dans le respect de la Parole. C’est ce qu’a vécu Saul, devenu Paul, après sa conversion sur le chemin de Damas. Craindre Dieu, c’est s’attacher de tout son être à ne pas vouloir L’offenser ; c’est prendre en compte, à chaque instant, une Parole qui nous identifie, nous constitue et nous vivifie. Croire au nom de Jésus-Christ, c’est être constamment poussé à aimer davantage. A aimer quand bien même il n’y aurait rien d’aimable. Dieu attend de nous qu’on aime à la manière de son Fils qui s’est donné sans limites, sans conditions, sans calculs. (1 Jn 3, 18-24)
Il nous est demandé, en fait, de vivre en cohérence : se croire pleinement aimés et aimer en retour, à notre mesure. Aspirer à La lumière nous fait émerger des ténèbres. « Si notre cœur ne nous accuse pas, nous avons de l’assurance devant Dieu. »


« Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit »

(Jn 15, 1-8)
C’est dans le Fils, Lui-même ancré dans le Père, que se trouve notre enracinement chrétien. Sans le Christ, nous ne pouvons rien faire, mais avec Lui - inscrit au coeur profond de nos vies - nous pouvons tout demander et nous serons exaucés.
L’Amour de Dieu n’est pas sans conséquences. On ne peut pas prétendre aimer et vivre comme si de rien n’était. C’est une relation exigeante. Qui demande des « preuves », des fruits. Aimer, oui, mais jusqu’à quel point ? Montrer notre amour, c’est faire rayonner notre foi, notre joie et notre espérance. C’est accepter d’être en perpétuelle métamorphose. En embellissement permanent de l’âme… Fruit de la foi.

Christiane Elmer

 

 

28 avril 2021
créé par Chr. Elmer
  • Jura bernois
  • Actualités