Une brochure d'art sur l'église Ste-Marie !

C'est lors de la fête patronale trilingue de l'église Ste-Marie (Fbg du Jura 47), célébrée dimanche 11 décembre 2016, qu'un guide d'art sur cette église a été lancé. Proposée en deux versions de 36 pages (française et allemande), cette brochure nous interpelle: Ste-Marie serait-elle... extraordinaire ?

"Oui, l'église de Ste-Marie est extraordinaire et mérite qu'on lui consacre une brochure d'art !" s'exclame Margrit Wick. Cette historienne, bien connue à Bienne, ajoute que lors du 150e anniversaire de la paroisse, en 2008, elle avait déjà remarqué que de nombreux Biennois ne connaissaient pas ce bâtiment.
L'originalité de Ste-Marie porte sur l'ensemble: l'architecture, la décoration, l'ameublement... "Il s'agit en fait de deux églises. La première, du Lucernois Wilhelm Keller, date de 1870, et l'actuelle, de l'architecte Adolf Gaudy, est de 1929. Le fait d'avoir deux églises superposées est tout à fait exceptionnel. Le choix des couleurs, vives et contrastées, dans les tons rouge-orangé et bleu, est des plus originaux. Les volumes de la tribune et du chœur sont intéressants, les vitraux sont d'une grande beauté, les rosaces remarquables... Oui, l'ensemble est déconcertant et résolument audacieux. A Ste-Marie, l'architecte a ostensiblement voulu quitter les sentiers battus! Quant aux vitraux, ils subissent les influences les plus diverses allant du Jugendstil aux constructions rationalistes. "Il n'y a certainement aucune église de ce type en Suisse!" s'exclame Margrit Wick.

Artisans et artistes du guide
Le guide d'art sur Ste-Marie est le fruit d'un travail collectif de qualité. Si les textes (partie historique) sont de la plume de Margrit Wick (création de la paroisse, Kulturkampf et intégration des catholiques dans la société biennoise), le reste de la brochure porte les griffes de ses autres auteurs. Sylvain Malfroy s'est occupé de tout ce qui a trait à l'architecture. Brigitte Kurmann-Schwarz est spécialiste de la recherche en peinture sur verre. Elle a étudié les vitraux et les mosaïques provenant de l'atelier Mauméjean, de Paris, et des ateliers de Hendaye, l'un de des plus estimés producteurs de vitraux de l'époque. Mauméjean est la signature en nom collectif de maîtres-verriers et mosaïstes, dont les activités se déroulent, dans leurs ateliers, sur trois générations. Ceux de l'église Ste-Marie de Bienne sont les seuls issus de ces ateliers en Suisse. (Chr. Elmer)

Pour commander la brochure:

Secrétariat Unité Pastorale
Cure Sainte-Marie
Fauboug du Jura 47
CH - 2502 Bienne
Tél. +41 (0)32 329 56 01

communaute.francophone(at)kathbielbienne.ch

26 février 2018
  • Publications