Une naissance... tant d'émotions !

Oui, une naissance, c'est un flot d'émotions. C'est la vie qui se manifeste. C'est l'arrivée d'un être à l'image de Dieu... Noël nous invite à méditer là-dessus.

On ne peut souhaiter à tout enfant que le meilleur, que beaucoup de bonheur. Toutefois la vie nous montre qu'il y a des parcours de vie bien difficiles. A travers mon ministère dans l'Eglise j'ai accompagné tant de familles. Parfois, un accident ou une maladie amène beaucoup de souffrances. D'autres fois, l'enfant aimé suit des chemins destructeurs comme celui de la drogue. Les échecs et les désillusions peuvent amener nos enfants à dériver. Le milieu dans lequel vit un enfant peut entraver son épanouissement. Alors, que fête-t-on à ce moment-là, à un anniversaire ?

Tout anniversaire suscite un regard nouveau chargé d'espérance. L'anniversaire envisage l'autre dans sa beauté, dans son potentiel d'amour et même dans son éternité. Noël, c'est le regard de Dieu sur l'homme. En Jésus, toute femme, tout homme trouve sa stature éternelle. Ainsi la vie reste un cadeau qui se fête et se célèbre. Jésus donnera sa vie en subissant de terribles souffrances. Pourtant, dès sa naissance, on fête l'amour inconditionnel, accompli dans le mystère de Pâques. On fête la victoire de l'amour sur la mort, la victoire de la miséricorde sur le péché.

On fête un Dieu fait homme qui nous montre le chemin qui mène à lui, le chemin du bonheur. On fête le salut donné gratuitement à chacun de nous. Et la naissance de chaque enfant actualise cette joie et cette espérance. Et quel que soit le parcours futur de l'enfant, rappelons-nous particulièrement à chaque anniversaire cet amour inconditionnel de Dieu pour chacun de nous.

Joyeux Noël à tous !

Yannick Salomon, assistant pastoral

3 décembre 2018
créé par Yannick Salomon
  • Jura bernois
  • Actualités
  • Activités pastorales
  • Catéchèse