De g. à dr.: Soeur Angèle et Soeur Clara / Chr. Elmer

Paru dans l'Angelus sous Nouvelles: Deux Soeurs malgaches à Bienne: "Veloma !"

"Veloma", en malgache, cela signfie "aie la vie". Une belle façon de dire "au revoir". Les Sœurs Angèle et Clara sont originaires de Madagascar et font partie de la Communauté biennoise des Sœurs de St-Paul de Chartres, sise au Chemin des Vignes 41.

Elles sont chaleureuses et pleines du soleil de leur île lointaine: Madagascar, celle que l'on appelait jadis "l'île verte" et qui est devenue de nos jours "l'île rouge". "On ne cesse d'y abattre des arbres et on ne reboise plus. La terre, riche en fer, est rouge. Comme blessée..." Les visages des deux Sœurs s'attristent. "Ce qui se passe là-bas est abominable. Les riches sont toujours plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres. Jusqu'où ira-t-on?" Et de raconter le dénuement d'une population spoliée qui vit en dessous de deux dollars par jour. "Après trois ans de transition chaotique, Madagascar est le seul pays au monde où tous les politiciens sont à la fois au pouvoir et contre le pouvoir, où tous les responsables étatiques ne sont pas élus et où tout le monde prend en otage tout le monde! Après 52 ans d'indépendance, notre pays est l'un des dix pays les plus pauvres au monde sans avoir connu ni la guerre, ni la guerre civile, ni les catatrophes naturelles insurmontables", peut-on lire dans le journal malgache "Lakroa" dans son édition du 3 février. Oui, la situation s'aggrave à Madagascar et les Sœurs saluent l'action de la campagne de Carême 2013. "Il y aura les élections en juillet... Mais qu'est-ce qui changera?" soupirent-elles.

Il y a peu de migrants malgaches. Faute de moyens pour s'en aller! "Madagascar compte 22 maisons de St-Paul de Chartres et le siège de la Congrégation se trouve à Tuléar" expliquent-elles en me montrant les lieux sur la carte. Sur leur île, Angèle et Clara étaient toutes deux enseignantes. "Je souhaitais depuis longtemps devenir missionnaire et m'occuper des personnes âgées" explique Angèle. Religieuse depuis 1978, elle est arrivée dans la Congrégation des Srs de St-Paul de Porrentruy en 2007, puis dans celle de Bienne en juillet 2009. Elle a réalisé son rêve: s'occuper des personnes âgées en leur rendant visite et en leur apportant la communion. Elle s'active également auprès de Caritas et à la table communautaire "Midi pour tous". Clara est religieuse depuis 1992. "On m'a d'abord envoyée trois ans à Rome. Je suis à Bienne depuis le 23 septembre 2012 et je travaille à la MCI (Misson catholique italienne), en catéchèse. Comme Angèle, je suis également active en diaconie. Nous sommes des Sœurs polyvalentes", sourit-elle. Madagascar - la Suisse, un choc? Les Sœurs rient en chœur. Oui, le climat, certes... Mais c'est surtout "l'immense décalage des richesses qui nous a le plus choquées!..."

Propos recueillis par Christiane Elmer