The raising of Jairus'daughter, par Edwin Long

Talitha Koum !

L’Evangile de ce dimanche est magnifique : il résume à lui seul toute la tendresse et l’attention que notre Dieu a pour chacun d’entre nous.

00L’Evangile de ce dimanche est magnifique : il résume à lui seul – et c’est la grande force de l’évangéliste Marc de nous donner un éclairage immédiat sur la personne du Christ – toute la tendresse et l’attention que notre Dieu a pour chacun d’entre nous.

En effet, entouré d’une foule dense, Jésus perçoit que quelqu’un a besoin de lui, se retourne et l’interpelle sur sa foi ; aussitôt la femme qui a touché son vêtement s’avance et, la regardant, Jésus lui offre une guérison spontanée. Ensuite, face à l’adversité, au renoncement devant la mort, Jésus propose deux mots : « Talitha Koum ». Lève-Toi.

Ce texte nous invite à persévérer. Dans notre foi, dans nos projets, dans nos espérances. Oui, il nous invite à s’approcher de la personne du Christ – lui « toucher son vêtement » tout en discrétion, et par ce geste lui confesser notre attachement – et à tenter d’espérer qu’il nous relève de nos morts. Il n’est pas ici question de savoir si un miracle a lieu ou pas : il s’agit pour nous de calquer ces deux images à notre comportement de foi. D’une part « persévérer » dans nos espérances et d’autre part être convaincus que, qu’elles que soient nos morts, nos limites, nos lassitudes face à cette vie si complexe, Dieu - à travers son fils Jésus, sa mère Marie et l’Esprit Saint, à travers la disponibilité de St Joseph - nous réinvite chaque jour à nous lever, à nous relever.

Persévérons ensemble dans l’espérance d’une humanité pleinement retrouvée; bel été à chacune et chacun !

François Crevoisier