Un coin de ciel... SEMER, FAIRE CONFIANCE ET DORMIR !

Peu importe ce que diront les botanistes … Dans l’évangile de ce dimanche 13 juin 2021, Jésus nous offre deux images claires d’une grande force spirituelle.

Peu importe ce que diront les botanistes … Dans l’évangile de ce dimanche 13 juin 2021, Jésus nous offre deux images claires d’une grande force spirituelle...

Oui, deux images: la parabole de la semence qui grandit et la parabole de la graine de moutarde. Jésus utilise ces deux images que les agriculteurs connaissent bien pour leur dévoiler ce qui leur est moins familier: le Royaume de Dieu.
Dans la première parabole, il leur dit: «Il en est du règne de Dieu comme d'un homme qui jette le grain dans son champ» (Mc 4,26). Et il introduit la seconde en disant: «A quoi pouvons-nous comparer le règne de Dieu? Il est comme une graine de moutarde» (Mc 4,30).
Jésus précise que cette graine, c’est “la plus petite des semences de la terre”. C’est la logique même de Dieu. Jésus lui-même s’est fait le plus petit et le plus pauvre. Mais ce qui est folie aux yeux des hommes est sagesse de Dieu.

Une grande majorité d’entre nous, qui lisons aujourd’hui ces deux paraboles, n’avons presque rien de commun avec les hommes et les femmes de l’époque de Jésus. Pourtant ces paraboles continuent de trouver un écho dans nos mentalités modernes car, derrière le travail de semer, d’arroser et de récolter, nous pouvons saisir ce que Jésus désire nous dire: Dieu veut vivre et grandir à l’intérieur de nous et sa vie divine croîtra en nous comme les semences qui poussent dans les champs. Autrement dit, sa Parole est semée dans nos cœurs et dans nos vies quotidiennes pour germer et porter des fruits.
Néanmoins, entre les semailles et la moisson, il peut y avoir beaucoup de temps. Pendant ce temps d’attente de la moisson, Jésus nous invite à faire confiance à Dieu et à garder courage, car Dieu peut paraître absent mais son action est discrète, efficace et rien ne peut l’arrêter.

Dans cet évangile, Jésus présente le règne de Dieu comme une humble semence appelée à devenir un arbre magnifique. Quand nous voyons la vie germer, c’est Dieu qui est là et qui agit. Que nous dormions ou que nous nous levions, la semence germe. Aux gens qui me demandent pourquoi il y a énormément d’images agricoles dans la Bible, je réponds que ce n’est pas simplement parce que la société du temps de Jésus était rurale, mais parce que Dieu utilise un langage qui transcende les époques.

Ainsi, c’est à nous de redécouvrir les merveilles de la nature. Bonne fin de printemps à chacune et à chacun !

Emmanuel Samusure, animateur pastoral