Conseil synodal

Quoi

En ce qui concerne les tâches exécutives, administratives et de surveillance, le Conseil synodal constitue l'organe le plus haut placé de l'Eglise nationale. Il représente aussi l’Eglise nationale vis-à-vis de l'extérieur. Il est composé de 6 membres dont un représentant des doyennés. Cela lui permet, lors de ses décisions, de prendre compte des préoccupations pastorales.

Qui

Les membres du Conseil synodal sont élus par le Synode pour une période de 4 ans. Depuis 2004, le vicariat épiscopal de Ste-Vérène prend part aux séances avec voix consultative. Le Conseil synodal se réunit 12 fois par an à Berne. Il est subdivisé en trois domaines : présidence, pastorale et diaconie.

Heinrich Gisler
Président
Elisabeth Kaufmann
Vice-présidente
Diaconie
(Mittelland)
Marie-Louise Beyeler
(Doyennés)
Michel P.F.Esseiva
Diaconie
(Jura bernois)
Roland Steck-Theiler
Services/Pastoral
(Oberland)
Rolf Ammann
Missions
(Berne)

Répartition des sièges
1 siège pour le président
1 siège pour la région de Berne
1 siège pour la région Oberland
1 siège pour la région Mittelland
1 siège pour la région Jura bernois
1 siège pour le membre de la direction des doyennés

Comment

LIGNES DIRECTRICES DU CONSEIL SYNODAL (Août 2011)

QUI SOMMES-NOUS?

L’Eglise nationale catholique romaine du canton de Berne comprend les paroisses catholiques romaines du Canton de Berne. Son organisation est réglée par sa Constitution de 1981. L’Eglise nationale fait partie du diocèse de Bâle.

Le Conseil synodal est l’organe directeur politique et stratégique de l’Eglise nationale en ce qui concerne le droit public ecclésiastique. En tant qu’Exécutif, nous réalisons les décisions du Législatif, soit du Synode, et sommes les interlocuteurs du Canton et du Diocèse ainsi que des autres Eglises nationales.

NOTRE VISION

Notre travail repose sur le message évangélique et en confiance en Dieu: Nous respectons notre prochain, sommes solidaires avec les plus démunis, nous engageons pour la justice et préservons la Création. Ainsi contribuons-nous à une vie communautaire pacifique.

NOTRE MISSION

Promouvoir la vie religieuse

1. Nous promouvons les intérêts de la confession catholique-romaine en soutenant financièrement le travail pastoral et le travail diaconal au niveau régional et au niveau cantonal, et en revendiquant notre droit d'intervention.

2. Avec notre Evêque et les fidèles engagés, nous construisons ensemble une Eglise moderne.

3. Nous nous engageons, au sein de notre Eglise, à poursuivre une voie synodale, à la promotion des laïcs et à l’égalité des femmes.

4. Nous collaborons avec les Eglises chrétiennes de confessions différentes et tenons compte de la pluri-religiosité de notre société en entretenant activement les contacts.

5. Nous respectons les enracinements multiples dans les langues, les traditions religieuses ainsi que la spiritualité et nous nous engageons ensemble à tous les niveaux.

6. Nous encourageons la collaboration entre fonctions ecclésiales ainsi que l'engagement bénévole. 

Diaconie, agir solidairement et avec crédibilité

7. Nous nous engageons pour les personnes démunies et promouvons des projets sociaux dans tous les domaines touchant à l’Eglise et à la société.

8. La solidarité avec les défavorisés de notre société est pour nous une obligation et nous nous impliquons dans les problèmes économico-éthiques

9. Nous ciblons l’évolution de la société, interprétons avec une franchise chrétienne les signes du temps et faisons face aux défis de l’avenir

Intensifier la communication

10. Nous communiquons professionnellement tant à l’interne qu’à l’externe.

11. Nous prenons position de manière ciblée.

12. Nous facilitons l’interconnexion entre les paroisses.

13. Nous respectons les langues officielles de notre canton.

Gestion durable

14. Nous gérons prudemment les moyens à disposition, planifions prévisionnellement nos finances et veillons à une administration et un management du personnel moderne et efficace.

15. Nous nous employons à une gestion équitable des postes paroissiaux financés par l’Etat. Nous tendons à une répartition solidaire des tâches, entre les paroisses, l’Eglise nationale, l’Evêché et l’Eglise de Suisse.

16. Nous encourageons la collaboration entre postes ecclésiaux.

17. Nous vérifions régulièrement notre travail quant au rendement et à sa portée.

Sur le plan national, le Conseil synodal coopère en particulier avec la Conférence centrale catholique romaine de Suisse (RKZ). D'entente avec la Conférence des évêques suisses (CES), la Conférence centrale avec son œuvre d'entraide Action de carême participe à la conception et au financement d'œuvres ecclésiastiques au niveau des régions linguistiques et au niveau national.