Conte de sagesse

Une merveilleuse histoire tirée des Upanishads


Une dispute éclata entre les sens, le mental et le souffle pour savoir auquel des trois revenait le premier rôle. Un maître consulté affirma que la partie la plus importante est celle sans laquelle le tout ne peut pas survivre. On se mit d'accord pour que chacun à son tour quitte le corps pendant une courte période afin d'observer ce qui se passerait.

Les sens quittèrent le corps, et la vie continua sans eux. Le mental disparut, et même si les choses étaient un peu ternes la vie continua. Quand le souffle commença à partir, les sens et le mental sentirent qu'ils étaient eux aussi extirpés du corps. Et tous se rendirent à l'évidence et reconnurent la primauté du souffle.