Mission du service

Le terme « pastorale » est généralement employé pour nommer la vie et l’engagement ecclésiaux dans leurs nombreux champs d’action.

Elle comprend la diaconie ( services au prochain ), le témoignage de la foi ( diffusion de l’Évangile ) et la liturgie ( la relation avec Dieu dans la prière, le rituel et la messe ).

La dignité humaine au centre

Les différents domaines d’action sont toujours liés entre eux. Ainsi, l’action diaconale est toujours liée à la prédication. L'Évangile est la base et le moteur interne du service à son prochain. L’un des principes directeurs est la dignité inaliénable de l’être humain, donnée par Dieu, du début de la vie à sa fin.

De même, l’action diaconale est toujours liée à la liturgie (prière, messe). Chacun a besoin d’écouter l’Évangile, de le lire pour lui-même, de l’intérioriser et de s’orienter en conséquence. Sur cette base, on peut attirer l’attention de Dieu et de son prochain sur ses propres besoins et ceux de son prochain. L’engagement diaconal sans spiritualité risque de devenir creux et sans âme. À l'inverse, la spiritualité chrétienne sans diaconie risque de devenir abstraite et détachée.

L'amour de Dieu se manifeste dans l'amour du prochain

Les références bibliques pour le travail diaconal au sens de l’Église se trouvent dans l’Ancien Testament, par exemple, dans Ésaïe 1:10-17 (faire le bien au lieu de sacrifier) ou dans le Nouveau Testament dans Matthieu 25:31-46 (Jugement dernier). Selon la Bible, la dévotion à Dieu est particulièrement évidente dans le fait que les croyants doivent prendre soin des nécessiteux. Inversement, Dieu se tourne toujours aussi vers l’Homme. La diaconie chrétienne sait que son propre travail est toujours limité et s’appuie donc toujours sur la présence de Dieu dans ce monde. Dans la compréhension de l’Église catholique romaine, la diaconie signifie prendre soin des besoins des gens, quelle que soit leur situation de vie.

Le Service « domaines pastoraux » intervient au niveau cantonal dans les domaines diaconaux des soins palliatifs, de l’aumônerie hospitalière, pénitentiaire et pour les réfugiés. Il travaille en réseau avec des services pastoraux, mais aussi avec des partenaires aux niveaux œcuménique et institutionnel.

Un autre domaine important est l'administration du fonds pour le soutien des projets régionaux de pastorale et de diaconie dans les Unité pastorales, les paroisses et les missions du canton de Berne.