A lire: "Lettre à notre pape François"

 

"J'ai toujours pensé que l'Eglise devait s'adapter, écrit Isabelle Prêtre. Non à la mode du siècle, mais à l'amour du Christ. Je lui ai toujours donné raison de ne pas vouloir descendre au niveau de nos petits désirs et de l'air ambiant, mais je lui ai toujours donné tort de ne pas vouloir s'élever au niveau de Celui qu'elle dit vouloir servir, Jésus." Bien que très attachée à sa foi catholique, l'auteur se montre très critique envers une institution souvent si éloignée de Celui que pourtant elle représente, et qu'elle accuse d'avoir fait couler les larmes au lieu de les essuyer dans la tendresse du Fils de Dieu.

Un chapitre est consacré à ce qu'elle appelle les contradictions d'une Eglise qui, dès le début, a été paradoxale, médiocre par ses jugements et ses condamnations. Elle entend se faire l'avocate et l'intermédiaire de tous les cœurs que l'Eglise a blessés. Elle soutient et rejoint le pape dans son désir d'élever l'Eglise au niveau de l'amour fou du Fils de Dieu.

"Lettre à notre pape François", par Isabelle Prêtre. 130 pages. 2015. Editions St-Augustin. Fr. 27.-

3 août 2015