L'Esprit-Saint, comme un Feu (Chr. Elmer)

N’éteignons pas l’Esprit-Saint !

Le Frère Jean-Gérard Homps, carme à Fribourg, a donné plusieurs conférences en ligne sur l’Esprit-Saint.

Même après sa Résurrection, Jésus continue d’annoncer le Royaume. Et l’Esprit-Saint nous en donne déjà un avant-goût. Mais à quoi ressemble la 3e Personne de la Trinité ? Colombe, langue de feu, souffle ?
Saint Jean de la Croix en parle comme d’une flamme brûlant en nous. Le Saint-Esprit illumine ; c’est une Lumière qui transfigure notre regard et nous fait voir le monde plus beau. Nous avons, à notre tour, à manifester les grâces de l’Esprit-Saint qui agissent en nous, nous transforment et nous font croître. « Le chrétien doit vivre une expérience ; explique le conférencier en ligne ; c’est à cela que l’Esprit-Saint l’invite. C’est ce que l’Eglise vit à la Pentecôte. L’Esprit-Saint met le Christ en lumière et tourne le regard de l’Eglise vers le Christ. » Ainsi en va-t-il de l’Eucharistie : « Elle nous fait participer à la vie céleste. Bien plus qu’une pratique, la messe est une immersion dans la vie divine. »

Combat et purification
Cependant, plus on approche de Dieu, plus on est confronté à un sentiment de désolation, d’aridité, presque d’anéantissement. « Mais c’est en vue de goûter à des joies spirituelles plus intenses, poursuit le Frère Homps ; c’est une expérience de purification ».
Au cœur du combat spirituel engagé, certaines expériences seront bien sûr plus douloureuses que d’autres. « Nous allons avoir tendance à nous précipiter, à nous agiter et à oublier Dieu. Il est donc important d’avoir des temps de silence, de prière et d’oraison pour bien s’ancrer et ne pas se laisser déstabiliser. Il faudra rester vigilants : le démon va tenter de nous intimider, de nous troubler et de nous faire chuter. »

Toujours et encore : s’émerveiller
Dans la prière, rien ne surpasse le goût de Dieu. Expérience spirituelle, certes, mais qui passe aussi par les sens, par une manière intense et exquise de ressentir le Tout-Autre. « Cela nous investit corps et âme. Nous l’expérimentons également dans le baptême et la confirmation », précise le Frère Jean-Gérard. Nous avons à faire de notre vie une prière continuelle au Saint-Esprit puisque « la prière est une vie anticipée dans le Royaume ».
Laissons donc la Troisième Personne de la Trinité émerveiller notre regard et nous ouvrir à la Bonté, la Beauté et la Vérité. « N’éteignons pas l’Esprit-Saint ! Si on prend l’habitude de chercher Dieu en tout, on pourra Le voir. »

Christiane Elmer

7 avril 2021
créé par Chr. Elmer
  • Jura bernois
  • Actualités