Un coin de ciel... poétique !

Le 5e dimanche de Carême nous invite à porter du fruit (Jn 12,24) et nous rappelle la dimension tragique de toute vie humaine.

Le 5e dimanche de Carême nous invite à porter du fruit (Jn 12,24) et nous rappelle la dimension tragique de toute vie humaine. Cette semaine, notre coin de ciel prendra donc des couleurs poétiques avec les élégies de Marceline-Desbordes Valmore (1786-1859) dont voici quelques extraits.

Seigneur ! Parlez-moi, je vous prie !
Je suis seule sans votre voix ;
Oiseau sans ailes, sans patrie,
Sur la terre dure et flétrie,
Je marche et tombe à la fois !
Fleur d'orage et de pleurs mouillée,
Exhalant sa mourante odeur,
Au pied de la croix effeuillée,
Seigneur, ma vie agenouillée
Veut monter à votre grandeur !

Extrait de " Au Christ "

Je vais aux déserts pleins d'eaux vives
Laver les ailes de mon cœur,
Car je sais qu'il est d'autres rives
Pour ceux qui vous cherchent, Seigneur !
J'y verrai monter les phalanges
Des peuples tués par la faim,
Comme s'en retournent les anges,
Bannis, mais rappelés enfin...

Extrait de " L'âme errante "

Quoi donc ? Aux durs sentiers qu'on a tous à courir,
Seigneur ! Ne faut-il pas mourir et voir mourir !
N'est-ce pas au tombeau que cheminent leurs peines,
Leurs enfants, leurs amours qui rachètent leurs haines ?
Oh ! Qui peut se venger ? Oh ! Par votre abandon,
Seigneur ! Par votre croix dont j'ai suivi la trace,
Par ceux qui m'ont laissé la voix pour crier grâce :
Pardon pour eux ! Pour moi ! Pour tous ! Pardon ! Pardon !

Extrait de " Affliction "