La Trinité est notre demeure !

Dimanche 7 juin 2020, l'Eglise a fêté la Sainte Trinité. Une invitation à entrer dans l'intimité du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Dimanche 7 juin 2020, l'Eglise a fêté la Sainte Trinité. Une invitation à entrer dans l'intimité du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Les messes des 6 et 7 juin étaient consacrées à la Sainte Trinité. Un Dieu unique au sein duquel trois Personnes sont réunies, en intime communion: le Père, Son Fils Jésus-Christ et l'Esprit Saint, ce dernier procédant du Père et du Fils.

"C'est un mystère. Ce n'est donc pas facile à comprendre et à expliquer", a déclaré l'abbé François-Xavier Gindrat devant l'assemblée réunie à Ste-Marie. Mais force est d'accueillir cette Présence trinitaire en nous et de nous réjouir d'être aimés sans mesure, appelés à rayonner cet Amour entre nous et à partager en plénitude, le moment venu, la Gloire de Dieu.

"Croire en un Dieu Père Fils et Saint Esprit, c'est aspirer à la paix et à la joie" a poursuivi l'abbé François-Xavier.
Et, comme l'a écrit Sainte Elisabeth de la Trinité dans "Le Ciel dans la foi" (1906), c'est comprendre que la Trinité est notre demeure:

"Oui, "je l'ai trouvé, Celui qu'aime mon âme" (Ct 3,14), "cet unique nécessaire" (Lc 10,42) que nul ne peut me ravir. Qu'il est bon, qu'il est beau ! Je voudrais être toute silencieuse, toute adorante afin de pénétrer toujours plus en Lui, et d'en être si pleine que je puisse Le donner par la prière à ces pauvres âmes ignorantes du don de Dieu! Je sais que vous priez pour moi chaque jour à la sainte Messe. Mettez-moi dans le calice afin que mon âme soit baignée dans ce Sang de mon Christ dont j'ai soif, afin d'être toute pure, toute transparente pour que la Trinité puisse se refléter en moi comme dans un cristal. La Trinité, voilà notre demeure, notre chez-nous, la maison paternelle d'où nous ne devons jamais sortir. Le Maître l'a dit un jour: "L'esclave ne demeure pas toujours en la maison, mais le fils y demeure toujours" (Jn 8,35). Ainsi soit-il."

Quelques photos...